la Dordogne hostile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la Dordogne hostile

Message  Eddylion le Dim 19 Aoû - 22:31

Ce matin à la mi-fraîche 5 courageux, Pantani, la boulange, Karen , Jojo président et Eddylion se préparent en les superbes locaux de feu l'école de Feuillade à affronter la canicule. Le président a décidé de faire découvrir de nouveaux sentiers dordognots. Mais qui dit itinéraires récemment ouverts dit ronces sèches et agressives. En effet dès les premiers tours de roues en Dordogne crevaison pour l'ancien. Puis rien à signaler jusqu'à la Chapelle St Robert où la petite troupe récupère un Piron vert de Magnac égaré loin de ses bases. Nous pénétrons ensuite dans la forêt profonde chaude et humide, infestée de gros taons affamés, principalement intéressés par la peau tendre et douce d'Eddylion, qui, entre deux attaques de ces monstrueux insectes enchaîne trois nouvelles crevaisons qui le poussent à abandonner à Labadia. Patrick le piron lui aussi victime reste également en rade . A croire que l'un des nombreux spectateurs du deux quatre présents sur le parcours a semé quelques rudes épines. La gendarmerie va sûrement enquêter.
Heureusement Joël et sa voiture balai récupère matériel et hommes qui peuvent bénéficier d'un sympathique et bienvenu apéritif.
avatar
Eddylion

Messages : 218
Date d'inscription : 08/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La loi des séries

Message  PICSOU le Lun 20 Aoû - 10:36

Vous pouvez, ou non, croire à la loi des séries. Moi, désormais, j'y crois ! Mardi dernier, Je crève 3 fois dans la sortie "copains" de Charras alors que cela faisait un an que je n'avais pas subi pareil avatar. Et, malgré des chemins fraichement entretenus (peut-on s’en plaindre ?), je suis le seul à crever, des 2 roues svp. Dimanche dernier, sur la sortie club d’Hautefaye, le sort s’est acharné sur Daniel qui, çà son tour crève 3 fois et des 2 roues, pour faire bonne mesure. Certes, le parcours était fait de nouvelles portions de chemins, encore inexplorées, mais pourquoi le seul Daniel et pas les autres ? Ceci-dit, la balade était plutôt agréable, roulante dans l’ensemble et sous une température estivale certes, mais très supportable en sous-bois. Bien entendu, il a fallu gérer la mauvaise humeur persistante de Daniel qui, entre ses multiples crevaisons, coups de pompes soi-disant réparateurs (dixit son oiseau de compagnie, l’aigle de la Pipaudie), bombe anti-crevaison inefficace (cadeau de Patrick le Piron), taons voraces qui lui pompaient son énergie, n’a pas arrêté de maudire ces foutus chemins hostiles de Dordogne au lieu d’apprécier l’hospitalité de leurs habitants, qui ne pensaient qu’à le sucer. Un comble ! Et comme il l’a bien décrit dans son article, il a fini par abandonner à Labadia et s’abandonner à l’ombre, au pied d’un arbre, avec Patrick le Piron qui, après lui avoir donné sa BAC se trouva fort dépourvu quand la crevaison fût venue. Karen, l’aigle, Pantani et moi-même somme allés chercher, à vive allure, le véhicule d’assistance. Les deux hommes ont été retrouvés, vivants, peu avant midi et transportés aux « urgences de l’école de Feuillade » où ils ont été bien soignés. Une sortie à refaire avec le groupe ou en sortie « copains ».
avatar
PICSOU

Messages : 402
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 61
Localisation : La Bergerie 16380 FEUILLADE

Voir le profil de l'utilisateur http://joel.bardoulat@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum