les oies sauvages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les oies sauvages

Message  Philippe le Lun 24 Sep - 18:49

Bonne représentation du club pour cette rando avec 20 participants,il est vrai renforcé par le retour de quelques Montbronnais (Gus,Nannard,Alain, Eric et Sylvie) et les copains de Marthon (Patou et Pascal) plus les nouvelles recrues qui malgré les difficultés sont toujours au rendez-vous et avec le sourire.
Que dire de cette rando qui a défaut d'oies prend les véttetistes pour des pigeons. Sad Circuit sans intérêt (beaucoup de route) ravitaillements pour sportifs au régime,un peu moins de ravitaillement mais plus copieux auraient été un choix judicieux .Vous allez me dire c'est facile de critiquer mais cela permet aussi de progresser.
A mon sens, les points positifs de cette rando sont le balisage et la sécurité lors des traversées de routes.
Heureusement , la convivialité était le mot d'ordre au sein du RC2V, nous avons pu rouler par petits groupes de niveau et cela a permis d'affronter le vent et la monotonie des paysages. Sleep
Pour ma part une rando qui ne restera pas dans les anales.
avatar
Philippe
Admin

Messages : 178
Date d'inscription : 08/03/2008
Age : 62
Localisation : Magnac sur touvre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les oies sauvages

Message  ricou le Lun 24 Sep - 20:05

Ah, j'aime ce commentaire. Pourquoi vous y allez, ça toujours éT comme ça cette rando, moi j'y V plus. Pour organiser un rando VTT il faut avoir l'espris VTTiste et pas faire ça pour le fric Laughing

ricou

Messages : 54
Date d'inscription : 13/03/2008
Age : 52
Localisation : Roumaziéres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La balade des oies sauvages : convivialité à l'arrivée

Message  Eddylion le Mar 25 Sep - 9:39

Je viens de lire deux commentaires qui vont peut-être alimenter une intéressante discussion.
Tout d’abord je trouve Philippe un peu dur. Je suis du même avis que lui sur la monotonie des paysages, le vent mauvais, et les grands chemins trop nombreux. En revanche les deux premiers ravitaillements pouvaient combler les plus gourmands avec dattes, figues fraîches, grillons, vins rouges et j’en passe. Quant au troisième, je l’ai zappé pour ne pas devoir repartir péniblement, donc je ne peux pas juger. En revanche ambiance de fête à l’apéritif où le kir et autres boissons coulaient à flot, et tout cela dans un mélange convivial de vttistes, randonneurs et randonneuses pédestres. C’était probablement la meilleure après-randonnée de la saison pour le RC2V au grand complet (club le plus représenté, devant le BRC), avec Popaul et Patrick en « hôtes d’accueil ».
Ricou a bien raison de ne pas participer à une randonnée qu’il apprécie peu, et il est de bonne guerre de dire que les « organisateurs font ça pour le fric » : point n’est besoin qu’un fait soit vrai pour l’affirmer ! Mais quand même connaissant bien les organisateurs je rectifie et affirme à mon tour que l’objectif de la manifestation est d’animer, faire connaître et apporter de la vie chaque année dans l’une des sept petites communes de la Vallée de l’Echelle, à tour de rôle. Aucune autre manifestation n’attire 2000 participants à Torsac, dont 620 vttistes qu’ils soient confirmés ou en famille, avec Maman et les enfants et même Mamie.
Question intéressante : qui possède le monopole de « l’esprit vvtiste » ?
-ceux qui animent une école de vtt toutes les semaines et proposent des circuits accessibles à tous mais forcément moins intéressants pour l’élite,
-ceux qui empilent les difficultés (monotraces et collines escaladées sur toutes les faces) et rendent le trajet tellement élitiste qu’il est infaisable pour le sportif peu entraîné.
-ceux qui pompent 5 € sans avec un minimum de structure d’accueil (pour le fric ?)
-et que dire de ceux qui veulent absolument te dépasser dans les monotraces, là où c’est impossible, qui te pousseraient dans le fossé et qui pour les plus braves te passeraient sur le corps. Ils sont de plus en plus nombreux à afficher cet état d’esprit course,
Je n’ai pas la réponse, mais cette année par exemple, Marillac (sous la pluie) et Saint Barth réunissaient beaucoup de qualités. Dans le genre intimiste et amical La Cabricou était aussi très très conviviale et agréable.

avatar
Eddylion

Messages : 218
Date d'inscription : 08/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mais quelle oie vous pique !

Message  PICSOU le Mer 26 Sep - 22:35

Mais de quoi vous plaignez vous ? La rando des oies sauvages est réputée pour être une rando grand public. Son but est d'attirer chaque année le plus grand nombre de personnes dans les communes de la vallée de l'Echelle et de mettre en lumière ses communes. Elle est avant tout organisée par des pédestres, pour des pédestres. Elle a le mérite d'être devenue une incontournable dans le paysage de la randonnée charentaise. L'organisation y est bien léchée, presque trop bien ! C'est exactement ce que j'expliquai à Eddylion dans l'article consacrée à la Coeur de Lion (voir sur forum). Le vttiste, type RC2V, ne s'y retrouve pas. Pas plus que dans les randos autour d'Angoulême. Alors, dire que les ravitos étaient faméliques, non, je ne partage pas cet avis. 3 ravitos sur 45 bornes, c'est bien trop ! Par contre, je dirais plutôt qu'ils étaient assez mal équilibrés sur les parcours. Alors que nous en avons eu 3 ou même peut-être 4 sur 45 km, Totoff et ses jeunes n'en ont eu qu'un au 22 ème km sur 25 km. Quant à Sébastien et ses 2 affamés, engagés sur le 35 km, ils n'ont eu, lors de leur passage, que de l'eau plate et quelques restes que leur ont gentiment laissés les organisateurs présents derrière la table, sur leurs propres réserves. Ces mêmes organisateurs lui ont même confié qu'ils n'étaient pas fiers de leur accueil et que l'on ne les y reprendrait pas car ils avaient pris soin de signaler à leurs chefs le manque évident de provisions embarquées. Et oui, c'est comme ça ! Aux oies sauvages, on soigne d'abord le côté communication puis le côté festif et enfin le côté sportif. Alors je dis chapeau à tous les bénévoles pour l'organisation de cette grand messe de la randonnée charentaise mais je tire définitivement un trait sur le plaisir que je pourrais y rencontrer. Et pourtant ! Quant on sait que le "sanglier de Dirac", qui déniche chaque année des chemins inexplorés pour la Transbrac, fait partie du RC2V, comme d'ailleurs notre ami Eddylion, on se dit qu'en lui confiant le manche (et je sais qu'il ne serait pas contre) les circuits seraient d'un autre intérêt. Alors que là, c'est vrai, c'était l'un des moins intéressants de la saison. Personnellement, je n'ai pas été déçu car je ne m'attendais pas à autre chose. Je préfère définitivement les randonnées périgourdines avec leur organisation qui laisse beaucoup de place à l'improvisation, leur sens de l'accueil et leur magnifiques paysages. Mais chapeau quand même pour l'impact médiatique donné à cet évènement sportif ! Au fait, tout le monde voulait voir Juju. Je vous rassure, il était bien là mais il a bien fait de vous éviter. Quant au chauffeur de la Ricoumobile, il était à la "métérorite". Malgré les bémols déjà évoqués dans cet article, je dois dire que j'ai quand même pris plaisir à rouler avec les différents groupes du rc2v et à partager avec eux le pot de l'amitié.
avatar
PICSOU

Messages : 402
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 61
Localisation : La Bergerie 16380 FEUILLADE

Voir le profil de l'utilisateur http://joel.bardoulat@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Droit de réponse

Message  PICSOU le Mar 2 Oct - 15:36

La balade des oies sauvages a été diversement commentée sur le forum et ces commentaires ont suscité des réactions, parfois vives, chez les organisateurs. Normal, c’est le jeu ! Aussi, par soucis d’équité, il me semble intéressant de vous livrer ces commentaires dans ce « droit de réponse » spécial "oies sauvages".
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ayant eu connaissance fortuitement des commentaires ci-dessous sur la
ballade des oies sauvages, je ne résiste pas à l'envie d'ajouter mon
grain de sel. Je me présente: Jean-Claude VILLA, trésorier de la section VTT
du RVE. Je tiens à préciser que ce qui suit est écrit
à titre personnel et n'engage ni Michel BRENON, ni les responsables du RVE
en général.

Je voudrais revenir en particulier sur les deux premiers messages. Quant on
écrit sur un site public consultable par tout le monde
que l'on prend les VTTistes pour des pigeons, que les circuits sont nuls et
sans intérêt, que l'on fait ça uniquement pour le fric
cela frise à mon sens la diffamation. Je peux concevoir que l'on ne peut pas
plaire à tout le monde mais on pourrait au moins respecter
les personnes: organisateurs, bénévoles et la grosse majorité des
participants qui eux, heureusement y trouvent leur compte.

Une manifestation qui attire 620 VTTistes, qui propose cinq circuits, qui
organise des départs groupés et accompagnés sur 2 circuits,
qui fait son possible pour que les participants, au départ et à l'arrivée
soient bien accueillis mérite certainement mieux que ce
genre de commentaires. Bien sûr que tout n'est pas parfait et pour ma part
je n'ai pas la prétention de croire que la perfection existe,
mais je demande au moins un minimum de considération pour le travail
accompli. Nous sommes fiers que cette manifestation attire 80 jeunes
de moins de 16 ans (rappel: c'est gratuit pour eux), des familles entières
(parents accompagnés de leurs enfants), 2 fois plus de
non licenciés que de licenciés qui nous ont fait part dans leur grande
majorité de leur satisfaction. Il est peut-être vrai que le 56 kilomètres
était trop plat, mais les commentaires auraient-ils été les mêmes s'il avait
plu? Heureusement tout le monde s'accorde à dire que sur le balisage et
la sécurité il n'y a rien à dire: c'est une chance!!!
Pour monsieur "Philippe" (on l'appellera comme ça) cette randonnée ne
restera pas dans les "anales". Heureusement car cela aurait pu être
douloureux. Mais je veux espérer que pour d'autres elle restera peut-être
dans les "annales"? Quant au roi du SMS, il faudrait qu'il apprenne que dans
un E-mail on s'exprime en bon français (mais cela lui est peut-être
difficile?). Non seulement il fait des commentaires sans avoir participé
mais en plus il se permet de dire que l'on fait cela pour le fric. Je
rappellerai simplement que le montant de l'inscription est le même que
partout ailleurs et que ce n'est pas notre faute s'il y avait 540
participants payants. A-t-il simplement une idée du coût d'une organisation
de cette envergure?
Avant d'avancer des inepties pareilles, il ferait mieux de se renseigner ne
serait-ce que par respect des organisateurs.

Autre sujet soulevé: qu'est-ce que l'esprit VTTistes? "Eddylion" dans son
message avance plusieurs pistes. Pour ma part je rappellerai
simplement la définition de VTT: "Vélo Tous Terrains". Il n'est pas précisé
compétition, loisir ou autre. Chacun doit y trouver son compte
et les motivations peuvent être diverses et variées: faire du sport,
plaisir, balade, challenge, peut-être maigrir, communier avec la nature,
dépassement de soi, promenade en famille, rencontres, ... Par contre je
rejoins tout à fait "Eddylion" sur l'esprit de plus en plus individualiste
de certains VTTistes. Il faudrait qu'ils aient à l'esprit que tout le monde
ne s'appelle pas Absalon.

Je terminerai quand même sur une note positive en soulignant que le dernier
message plus objectif et réaliste de "Picsou" me ferait encore croire en
l'humanité.
------------------------------------------------------------------------------------------------------

Réponse d'un autre dirigeant du RVE à son trésorier

Je comprends tes réactions bien sûr. Pour autant, je crois qu'il ne faut
retenir de ces messages que les commentaires qui peuvent nous aider à
évoluer et considérer les autres pour ce qu'ils valent ; c'est à dire
pas grand chose.
Dans une entreprise soucieuse de ses relations, c'est ce qu'on appelle
"les réclamations clients"; il en existe de toutes sortes : des justes,
des fausses, des intelligentes, des sottes, et des pires ; c'est la vie.
Je remarque que les deux messages les plus négativement critiques ont
suscité de la part de Eddylion et Picsou (ce dernier étant facile à
identifier) une plaidoirie en notre faveur. Pour ma part j'ai beaucoup
apprécié le passage débutant par : Qui possède le monopole de l'esprit
VTTiste ?
Enfin pour ce qui concerne les commentaires de Picsou, je ne crois pas
que notre objectif soit de ressembler trait pour trait à la transbrac.
En conclusion, soyons fiers de ce que nous réussissons et restons
ouverts aux critiques qui nous permettent d'améliorer la balade des oies
sauvages.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

J’ai lu et relu les réflexions de membres du RC2V au sujet de la rando des Oies à Torsac et je veux répondre à ces remarques pour relever certaines inexactitudes, des propos outranciers et quelque peu injustes et pour expliquer notre démarche d’organisateurs J’avais préparé ma réponse avant les diverses réactions mais je n’avais pas pris le temps de la taper et de l’envoyer. C’est pourquoi j’envoie seulement maintenant ma contribution.

D’abord, et j’assume, les circuits soi-disant monotones, avec beaucoup de routes.
Monotones: il y avait pourtant de beaux passages en forêt autour de Charmant, de jolis panoramas sur Villebois et Juillaguet, la traversée du village agréable de Charmant… Il est vrai que les circuits sur la commune de Fouquebrune étaient plats, tristes et ventés mais nous ne pouvons pas inventer les haies, les bosquets lorsqu’ils n’existent pas et les dénivelés lorsqu’il n’y en a pas.
Beaucoup de routes: je ne pense pas que l’on puisse dire ceci. Je participe assez régulièrement à d’autres randos du calendrier et je ne crois pas que notre rando empruntait un pourcentage plus élevé de routes. C’est très subjectif, il suffit et c’était le cas après Charse, d’emprunter une partie routière assez longue, dans le final, pour garder en mémoire l’image d’une rando avec beaucoup de parties routes. J’étais tenu à ce moment de respecter mes engagements soit: tracer un circuit le plus près possible des 56 km annoncés.
Les ravitos: il est vrai que le ravito n°1 a été réduit à un certain moment à peau de chagrin. Mais nous avons été réceptifs puisque ce ravito a été rapidement de nouveau achalandé et les passages des concurrents suivants parfaitement assurés. Les autres ravitos ne semblent pas avoir eu de problèmes particuliers: manque de sandwiches sur la fin, peut-être, sur le n°3. Celui-ci cependant offrait des parts de gâteaux confectionnés par les dames aux jeunes et aux enfants.
De toute façon les ravitos, c’est toujours ce qui fait parler le plus et là encore c’est très subjectif car nous avons eu aussi des retours très positifs.
Le nombre de ravitos: si nous continuons sur la formule 16-26-36-46-56 nous continuerons à proposer 3 ravitos sur le 46 et le 56, 2 sur le 36 et 1 sur le 16 et le 26. Pour corriger une erreur commise sur un des commentaires, je préciserai que sur le 26, le ravito (le n°3 commun à tous les circuits) était exactement situé au 18ème km.

Les satisfecit (quand même!) : le balisage-la sécurité-le pot à l’arrivée.
Et puis d’autres qui nous ont été rapportés ou que nous avons remarqués: le nombre total de participants-la présence importante de couples et de jeunes (entre 5 et 12 ans)-les diplômes pour les enfants à l’arrivée-les deux départs accompagnés qui ont regroupé près de 50 participants (jeunes et moins jeunes)-la gentillesse et la disponibilité des bénévoles…
Et j’ajouterai le nombre important de membres du RC2V.
Circuits tracés par des pédestres pour des pédestres: certains d’entre nous ont été blessés par cette réflexion. Ce sont de vrais vététistes (enfin, nous nous considérons comme tels) qui tracent les circuits. Seulement ils les tracent à « l’image » qu’ils veulent donner de la rando des Oies.
« l’image » que nous voulons donner des Oies et non des pigeons car nous ne cherchons pas plus à faire de fric que les autres clubs organisateurs. Cette réflexion « faire du fric » ne correspond en aucune façon à ma mentalité, à la mentalité de notre club et à la réalité.

« l’image » donc, j’y reviens, de la randonnée VTT des Oies Sauvages:
-c’est une rando de masse et de loisir, ouverte à tous.
-c’est une rando qui fait la part belle aux enfants et aux non licenciés, qui permet ainsi à certains participants d’apprécier le VTT et peut-être de les amener vers des clubs.
-c’est une rando qui offre aux licenciés une détente, un plaisir de rouler ensemble, d’avoir l’impression d’être au même niveau.
-c’est une rando un peu atypique par rapport à d’autres randos qui s’adressent plus à des vététistes confirmés et émérites.
A ce sujet, j’avais bien aimé les commentaires d’un de vos blogueurs sur les circuits de l’an passé à Garat. Je cite:
« Pour une fois dans la saison, les organisateurs avaient choisi de proposer un circuit facile (un peu trop pour certains compétiteurs), accessible au plus grand nombre. Pas de surenchère dans la difficulté, pas de monotraces ni de grimpettes inutiles… »

Enfin je terminerai mon long commentaire sur le propos qui personnellement m’a fait le plus bondir: que veut dire l’un des blogueurs en prétendant que les organisateurs des Oies Sauvages VTT-c’est-à-dire les vététistes des Randonneurs de la Vallée de l’Echelle-n’ont pas « l’esprit vététiste »?
Avoir l’esprit vététiste est-ce?
-doubler sans ménagement un autre participant, quitte à l’insulter, lui reprocher de ne pas faire place et même quelquefois l’envoyer à terre
Ou
-se retourner un peu avant les monotraces, bien garder sa droite pour laisser le passage, remercier le vététiste qui fait place rapidement.
Avoir l’esprit vététiste est-ce?
-bousculer les autres à l’inscription, vouloir absolument partir avant l’horaire fixé, avoir les yeux fixés sur son compteur (kilométrage, vitesse moyenne), reprocher aux organisateurs (souvent à tort) les 2 km en plus sur le circuit indiqué
Ou
-passer sa matinée sur une rando du calendrier en encadrant des jeunes et des enfants désireux de participer à une manifestation qui sort de l’ordinaire des sorties club, occuper un bon nombre de mercredis de l’année à animer une Ecole VTT.
Avoir l’esprit vététiste est-ce?
-maugréer et râler aux ravitos et au pot à l’arrivée (service trop lent, provisions insuffisantes et pas assez variées), bousculer d’autres participants pour passer avant eux, quitter le ravito sans même un sourire
Ou
-bavarder gentiment avec les bénévoles, les remercier de leur gentillesse, quitter le ravito avec un mot gentil.
Avoir l’esprit vététiste est-ce?
-critiquer négativement les organisateurs, les éreinter même sur des on-dit, des à priori et ceci quelquefois sans avoir participé à la rando
Ou
-critiquer positivement en faisant des réflexions intelligentes et des propositions sensées.



Et j’ajouterai, mais la discussion peut s’engager: avoir l’esprit vététiste est-ce?
-tracer des circuits difficiles ouverts aux vététistes confirmés
Ou
-tracer des circuits plus accessibles, ouverts à un plus grand nombre (enfants par exemple).

Je pense qu’en terme de dévouement, gentillesse, amabilité, convivialité, esprit festif, nous n’avons pas de leçons à recevoir.

Merci d’avoir lu jusqu’au bout mon long commentaire.

Michel Brenon-responsable des RVE-VTT-
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bonsoir Michel,
Tout à fait en phase avec toi sur l'ensemble de tes réponses. Comme je l'ai déjà dit nous n'avons pas à rougir de notre organisation.
J'ai aussi été choqué par l'affirmation "circuits tracés pour des pédestres par des pédestres". Mais comme le dit l'un des blogueurs sur un autre sujet : point n'est besoin qu'un fait soit vrai pour l'affirmer". Cette affirmation fort désagréable pour les VTTistes des RVE l'est également pour les randonneurs pédestres des RVE renvoyés au rang d'idiots de rampants ne pouvant pas comprendre un VTTiste pourvu de l'esprit VTTiste.
Ceci étant comme je l'ai suggéré hier soir à Jean-Claude Villa, nous n’empêcherons pas la critique hyper-négative voire erronée ; considérons la pour ce qu'elle vaut (nous ne pouvons plaire à tout le monde) et contentons nous de nous nourrir des critiques qui nous permettent d'améliorer notre manifestation. Cela a d'ailleurs été notre démarche depuis 14 ans et c'est en partie ce qui fait son succès incontesté.
A bientôt
Robert















Dernière édition par PICSOU le Mer 3 Oct - 10:23, édité 2 fois
avatar
PICSOU

Messages : 402
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 61
Localisation : La Bergerie 16380 FEUILLADE

Voir le profil de l'utilisateur http://joel.bardoulat@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: les oies sauvages

Message  Philippe le Mar 2 Oct - 19:08

Je ne sais pas ou Mr JC Villa a répondu à nos messages mais je trouve qu'il n'est pas très objectif concernant mon commentaire , il a bien souligné les points négatifs mais il y a oublié de parler des points positifs que j'ai mentionné.De plus je n'ai pas dit que les circuits étaient nuls mais simplement sans intérêt, ce qui n'est pas la même chose .
Pour ce qui est de friser la diffamation, je ne ferais pas de commentaire...
Pour terminer, Mr JC Villa un peu d'humeur que diable cela ne fait de mal à personne et c'est gratuit !!! sunny sunny
avatar
Philippe
Admin

Messages : 178
Date d'inscription : 08/03/2008
Age : 62
Localisation : Magnac sur touvre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Fin de la récréation, le terrain reprend ses droits

Message  PICSOU le Mer 3 Oct - 10:14

Réponse aux membres du RVE, blessés par quelques propos tenus sur le forum


Tout d'abord, je vous remercie d'avoir dynamisé un forum qui jusque là n'était lu que par quelques membres du RC2V et leurs sympathisants. J'en avais rêvé, vous l'avez fait. Encore merci !

Cependant, je me demande bien pourquoi vous vous enflammez pour un sujet qui ne le mérite pas. Que 3 personnes sur près de 2000 participants trouvent à redire sur l'organisation d'une rando ne remet pas en cause la qualité de cette dernière. Faut-il que vous soyez susceptibles à ce point pour attacher autant de d'intérêt à quelques mots lâchés dans une phrase sur un forum confidentiel. Au contraire, nourrissez vous des compliments des 1997 autres et dites vous bien qu'aucune organisation ne sera jamais parfaite pour 100 % des participants. Attention quand même à la flagornerie ! Le remède est parfois pire que le mal.

Je vous rappelle tout de même que le RC2V était le club le plus représenté à la dernière BOS et le second l'année précédente, preuve que nous y sommes fidèles depuis de longues années. Je vous informe également que le forum est ouvert à tous, licenciés du RC2V ou non et que la liberté d'expression y est -presque- totale. Je n'ai personnellement pas jugé diffamatoires les propos qui y ont été dispensés. J'y ai même lu des propos flatteurs.

D'autre part, je connais bien Michel BRENON et je ne manque jamais une occasion pour dire du bien de son école de VTT (je la conseille même à l'occasion) et pour dire également qu'il a fait progresser les circuits VTT au sein de l'organisation de la BOS, notamment au niveau du balisage et même des circuits. Je l'avais personnellement félicité pour la qualité des circuits de l'édition 2010 à Dirac, je crois. J'ai moins apprécié les éditions 2011 et 2012, beaucoup trop "grand public" mais le but de la BOS n'est-il pas d'attirer chaque année de plus en plus de d'adeptes. Pari gagné !

Alors, quand je dis que la balade des oies sauvages est avant tout une organisation pédestre adaptée aux pédestres, ce n'est pas du tout péjoratif. Je ne vois là matière à ouvrir la polémique. C'est un fait ! 1200 pédestres pour 600 vttistes. Je pourrais dire la même chose des randonnées vtt ouvertes aux pédestres, comme la Transbrac et bien d'autres randos Ufolep VTT.

Enfin, et pour positiver, il semble que nous soyons, malgré tout, d'accord sur plusieurs points :
- la balade des oies sauvages est un formidable vecteur de communication pour la randonnée en Charente et pour la CdC de la vallée de l'Echelle.
- le côté festif y est largement développé
- l'accueil, le balisage et la sécurité sont des bons points pour l'organisation.
- il n'y a pas un seul "esprit vttiste" mais biens des "esprits vttistes".

En conclusion, merci à tous d'avoir mis un peu de piment dans la vie de notre furum et à l'année prochaine sur la "balade des oies sauvages"..........si toutefois les licencié du RC2V ne sont pas "persona non grata".

Amitiés sportives à tous

Joel Bardoulat
Président du RC2V Feuillade
avatar
PICSOU

Messages : 402
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 61
Localisation : La Bergerie 16380 FEUILLADE

Voir le profil de l'utilisateur http://joel.bardoulat@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: les oies sauvages

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum