La Horde de l’Est dans le territoire du diable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Horde de l’Est dans le territoire du diable

Message  Eddylion le Mer 31 Juil - 19:11

La Horde de l’est est une petite et valeureuse entité non sectaire du RCV dont les membres ont vécu ou vivent encore sous l’ombre protectrice de la Seigneurie de Marthon étendue. L’intronisation dans cette noble confrérie peut se faire sans difficulté moyennant le versement d’une dîme négociable et plutôt liquide.
La horde se met généralement en campagne le mercredi et le jeudi pour découvrir de nouveaux horizons et rencontrer l’autochtone, hélas trop souvent craintif.
Quelques unes des épopées de la Horde, qui ne concernent certes que peu de RC2VTTistes, sont relatées sur le forum, mais en raison de leur caractère picaresque les enfants et les âmes trop bien pensantes doivent restés éloignés de telle lectures.


Donc ce matin, à l’invitation du frère Jean le Trappiste (élevé royalement à la Trappe de Marthon) , Rhibotoupah  le Bailly, son écuyer-éclaireur Chassiron, le scribe Eddylion et Thomas un novice local se congratulait devant une demeure incendiée de fraîche date dans le hameau de Savignac, encore plus à l’est que Nontron. Un magnifique trajet entre monts verdoyants et noirs étangs, les conduisit dans les lieux jadis fréquentés par Bacchus et ses adeptes : Saint-Pardoux, Champs-Romain, Saint-Saud, Abjat. Souvenirs souvenirs, l’un d’entre eux versa une larme en évoquant les innombrables conquêtes enlevées de haute lutte dans cette contrée reculée quelques 7 ou 8 lustres (1 lustre = 5 ans) auparavant. Et il faut dire qu’à plusieurs reprises ils aperçurent dans les champs ou à demi cachés dans les taillis quelques marauds et ribaudes à gros mollets ; bonne descendance ne saurait mentir. Ils risquèrent leur vie dans un lieu hanté par le diable Evil or Very Mad , le saut du Chalard où le malin avait dans la nuit des temps enfoui sous les rochers les cloches de l’église d'Abjat. Là il fallut traverser le torrent encore fougueux nommé la Dronne ; monture sur le dos ils eurent de l’eau jusqu’aux « genouilles » (partie située entre le genou et la noix de coco correspondante).
Au final une superbe épopée de 45 km environ pour 1000m d’ascension, de belles images plein les yeux et une bonne cervoise fraîche devant l’église de Savignac.
avatar
Eddylion

Messages : 218
Date d'inscription : 08/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum